Kim Hak & Jamie Maxtone-Graham 09.04.15 > 19.05.15

Capture d’écran 2015-03-26 à 21.35.27

Catalogue des oeuvres de Jamie Maxtone-Graham disponible sur le lien suivant:

http://issuu.com/lemagasindejouets/docs/catalogue_jamie_maxtone_graham

That Little Distance no. 21 cat

That little distance © Jamie Maxtone-Graham, courtesy Le Magasin de jouets 

CETTE EXPOSITION NOUS PARLE DE LA DIFFERENCE, DE LA MEMOIRE, DU COLONIALISME, DE L’HUMANITE.

ELLE NOUS PARLE EGALEMENT DU SOUVENIR, DE LA GUERRE, DE LA POESIE

ELLE NOUS PARLE DE PEINTURE, DE PHOTOGRAPHIE, D’ASIE DU SUD-EST.

ELLE NOUS PARLE DE VIES ET DE MORTS. ELLE NOUS PARLE D’HISTOIRES INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES. ELLE NOUS PARLENT DE COMPLEXITES

ELLE NOUS PARLE DE L’ANNIVERSAIRE DES 40 ANS DE L’ENTREE DES KHMERS ROUGES A PHNOM PENH.

ELLE CONFRONTE LE TRAVAIL DE DEUX ARTISTES QUI DIALOGUENT AU DESSUS DES FRONTIERES

AU DESSUS DES IDEES. ELLE NOUS PARLENT DE DEUX PERSONNES BIENVEILLANTES QUI EUX MEMES NOUS PARLENT LENTEMENT AVEC DES IMAGES.

Kim_Hak_ALIVE_02

Kim_Hak_ALIVE_15

ALIVE © KIM HAK, courtesy Le Magasin de jouets

MINZAYAR / PEACE BE WITH YOU

IMG_2928

PEACE  BE WITH YOU (2015)

Photographies de MINZAYAR (Myanmar)

Dans les camps de réfugiés à l’ouest du Myanmar les Musulmans Rohingya dépendent des «cabanes Internet» pour se connecter avec leurs proches partis sur des bateaux pour la Thaïlande et la Malaisie.

Internet permet aussi aux trafiquants humains d’extorquer environs 1500$ par Rohingya migrants lors de conversations Skype.

Le photographe, Minzayar a capturé la joie et la tragédie des familles réunies ou déchirées par des trafiquants face à l’écran qui les sépare et les réuni. Ce qui apparaît est un portrait intime et déchirant d’une tragédie contemporaine qui concerne près de 1.1 millions d’êtres humains. Le Myanmar les considère apatride.
Minzayar témoigne avec des yeux pleins d’humanité.  

IMG_3338

Les photographies de MINZAYAR sont disponibles à la vente aux formats suivants :
_ 40 x 60cm _ édition de 7 _ prix de la n°1/7 : 500 €
_ 60 x 90 cm _ édition de 3_prix de la n°1/3 :  800 €
_ 80 x 120 cm _ édition unique n°1/1 : 1 600 €

Les tirages sont vendus numérotés et signés par le photographe.
Tirage jet d’encre sur Papier enhance mat.

IMG_1096

IMG_2568

IMG_2711

IMG_2786

IMG_2821

IMG_3022

IMG_3041

IMG_3232

MINZAYAR / Bio / de son nom birman : Minzayar Oo ou Min Zayar Oo  est un photographe documentaire et photo journaliste installé à Yangon, Myanmar. Né en 1988, il se consacre dès 2011 à la photographie après avoir participé pour la première fois au workshop organisé par le Yangon Photo Festival.  Son premier reportage, lié à ses études de médecine, a été un reportage dans durant lequel il s’est glissé dans les salles d’accouchement de l’hôpital gouvernemental de Yangon. Ces images ont été les premières images d’accouchement en Birmanie. Le Yangon Photo festival l’a récompensé pour ce travail, ce qui lui a permit de quitter ses études de médecine et de devenir photographe à plein temps.

En 2012, il suivra le prix nobel de la paix Aung San Suu Kyi durant toute sa campagne électorale  à travers le pays des mains de laquelle il recevra en février 2015 le premier prix du Yangon Photo Festival avec le travail : «Peace be with you».

Il collabore avec de nombreux magasines, agences et journaux internationaux comme  Reuters, The New York Times, National Geographic…  Il travaille actuellement sur deux projets à long terme autour de l’industrie du Jade dans le nord du Myanmar ainsi que sur les communautés Rohingya dans l’ouest du pays.

Minzayar a gagné de nombreux prix et reconnaissances en Asie. Il a également contribué à l’édition du livre : «7 Days in Myanmar : 30 Great Photographers» et également au livre : «Aung San Suu Kyi : A Portrait in Words and Pictures».

 

Affiche A4 MINZAYAR good 2

« RELIEFS » exposition de J.L. Agne, S.Ploner & N. Perret et Olivier Sola

Jusqu’au 3 janvier,  le Magasin de jouets vous invite à découvrir une exposition inédite croisant le son et l’image. Il y est question d’apparition, de disparition, de paysage, de la vie et du temps.

Exposition :
Jean-Luc Agne : série RELIEFS, REGARDS, CHIMERES & BRUMES
NYEY : oeuvre sonore de Silvia Ploner et Nicolas Perret
Olivier Sola : travaux récents
Flyer Agne En échos à ce travail photographique, vous est présenté NYEY, oeuvre sonore de Silvia Ploner et Nicolas Perret en partenariat avec PHONURGIA NOVA : la naissance d’un territoire sonore et la colonisation du vivant.
_________________
Dossier de presse: http://issuu.com/lemagasindejouets/docs/dossier_de_presse_nov._dec._galerie
________________

IMG_0593

A PROPOS DE JEAN-LUC AGNE (…) L’ homme est un perfectionniste, un fignoleur qui ne laisse rien au hasard et qui estime qu’il est déjà bien beau de parvenir à faire une photographie dans la journée. Mais c’est une chose de s’en tenir à une photographie par jour, c’en est une autre d’en faire une à chaque jour. Agne est un adepte du cliché unique, mais en série: une fois le point de vue adopté et la chambre photographique installée, il appuie et réappuie sur le déclencheur, à intervalles réguliers. «Serial sniper» en quelque sorte, il photographie moins le motif qui se trouve devant son objectif, que le temps qui passe – et tout ce qui ce passe avec le passage du temps : l’usure et l’effacement, les qualités de l’air et les inflexion de la lumière. S’il photographie par séries, c’est pour mesurer ce qu’il y a de variations dans la répétition. Pour être efficace, ce travail sériel impose un protocole strict et réglé, c’est sa condition même. Ici, toute approximation est bannie : la rigidité du protocole participe de l’oeuvre. Agne est un photographe compulsif, un monomaniaque aux monomanies successives. Pour le coup, c’est l’obsession qui fait le charme. Jean Louis Roux Article & Portfolio sur le site d’Alimentation Générale : http://alimentation-generale.fr/portfolio/agne-lart-daccomoder-les-restes
_________

A PROPOS DE SILVIA PLONER ET NICOLAS PERRET
NYEY Oeuvre sonore de Nicolas Perret et Silvia Ploner En 1963, au large de l’Islande, l’île de Surtsey surgit à la suite d’une éruption sousmarine. La naissance d’une île volcanique est un événement rare et la plupart de ces îles disparaissent précocement. Cinquante ans après son émergence, Surtsey est toujours tenace mais ses jours sont comptés du fait de l’érosion. Interdite au public, seuls quelques scientifiques y ont accès pour observer et étudier l’explosion du vivant sur cette terre a priori stérile. En tant que plus jeune membre de l’archipel des Iles Vestmann, Surtsey est une fenêtre sur le passé des îles alentours. Réciproquement, ces dernières sont une fenêtre sur ce que Surtsey pourrait devenir. Ainsi, les scientifiques appréhendent Surtsey comme une capsule temporelle. Empruntant cette approche, Nýey orchestre une conversation abstraite entre l’environnement sonore – passé, présent et futur – de l’île et la communauté scientifique qui la contemple.

__________________

OLIVIER SOLA
Suite au plébiscite de l’exposition d’Olivier Sola, la galerie prolonge l’exposition d’une partie de ses oeuvres jusqu’au 3 janvier.
Portfolio : http://issuu.com/lemagasindejouets/docs/catalogue_olivier_sola

1400:1200

1200:1000

3000 les 2 :n.3-7

Le mois de la photo au Magasin de jouets / DON’T MISS

Le mois de la photo au Magasin de jouets,  ce sont les petites pépites de l’ENSP.  A découvrir au cours de deux EXPO FLASH l’exposition STUPIDES SCULPTURES de Robin Lopvet du 5 au 15 novembre et les surfaces photographiques  d’OLIVIER SOLA du 20 au 30.

dossier de presse disponible sur le lien suivant :

http://issuu.com/lemagasindejouets/docs/dossier_de_presse_nov._dec._galerie

Vernissage de Robin LOPVET  le jeudi 6 novembre à 19h30
vernissage d’Olivier SOLA le jeudi 20 novembre à 19h.FLYER RECTO VERSO. BD

robinlopvet 1 robinlopvet 2

Encore étudiant à l’ENSP, Robin développe un univers décalé, bien à lui. Il s’empare du monde qui l’entoure pour se l’approprier, le transformer, le modeler. Jeux de formes et de sens souvent acides, toujours teintés d’humour qui tranche nettement dans un contexte en demi-teinte. Quoi de mieux pour le Magasin de jouets de suivre ce jeune créateur prometteur et de lui offrir son espace pour une scénographie inédite pendant deux semaines.

Hâtez-vous et ne le ratez pas : Photographies / Sculpture / Gif animés / Dessin / Livre d’artiste / Sérigraphies, un univers qui vous donnera un petit goût de reviens-y !

VERNISSAGE JEUDI 6 NOVEMBRE A 19h30

———————-

A SUIVRE !!!!

FLYER RECTO VERSO. BD2

« Outre la planéité de leur surface, je choisis généralement comme sujet des objets manufacturés “prélevés dans la réalité de leur temps“ et dont les traces d´usures ou de dysfonctionnement révèle en creux l´activité humaine qui leur est liée.  »

Olivier Sola

image4

image5

OlivierSola